Compte rendu rencontre avec Valérie Gregis à Aubenas (Jaujac)

Une très belle rencontre qui nous a fait progresser sur tous les points de notre projet. Nous avons rencontré une famille très accueillante. Valérie Gragis est la présidente de l’Association « souffle d’ashoka » à Aubenas, en Ardèche. Bilan de cette rencontre: 

-     Ecole ouverte en Août ?

      Valérie demande à Jeanne Péré et la réponse est oui puisque l’école est fermée pendant la période chaude : grandes vacances de 20 jours sur avril mai ou juin.

Administration, communication : 

-         Faire des photocopies (au moins deux) des visas et passeports (page de la photo et celle du visa). Avoir SA propre photocopie sur soi mais aussi une autre sur quelqu’un d’autre !

-         Avoir le jour de l’embarquement

LA CARTE BLEUE DE

LA PERSONNE QUI A PAYE LE BILLET D’AVION !!!

-         Prendre billet d’avion du retour et le photocopier.

-         Le jour de l’embarquement, AVOIR FEUILLES QUI DECRIVENT LE VOYAGE DONNEES PAR OPODO PAR MAIL. Photocopié aussi !!

-         En Inde, il est facile de téléphoner, il y a beaucoup de cybercafé : pas chers.

A emmener : 

-         Corde et pince à linge à prévoir

Avoir de quoi patienter

-         Ne pas partir en converse, amis en Tongues et bonnes chaussures de marche. Bottes ?!

-         Emmener un sac à dos qui tient peut de place dans la valise s’il faut le replier.

-         Apporter seulement 2 jeans suffit

-         Ne pas emmener des duvets mais un sac à viande est conseillé.

-         Ne pas se charger !

-         Pas de débardeurs mais des tee-shirts.

-         Echantillons de parfums à amener ?

-         Amener un rouleau de PQ chacun. Puis en acheter sur place.

A faire, à se renseigner : 

-   Est-ce que il y aura des fêtes à ne pas rater pendant le mois d’Août où nous serons présents ?

-         Il faut envoyer un mail à Marion, responsable Cambodge, pour lui demander si son ami pourra nous accueillir à Delhi à notre arrivée

-         Le fils de Valérie est parti en Inde dans l’école pensionnat de Bodh-Gayâ et va filmer pendant 2 jours pleins : à voir absolument à son retour ! (il passe un coup de fil à Sylou)

-         Il faudra apprendre l’hymne indien pour mieux s’intégrer et leur faire une surprise.( Youtube et Wikipédia : paroles en phonétique, la traduction, la version rapide, la version film et la version lente).

-         Livre à lire : « dans la peau d’un intouchable » de Boulet.

 

A savoir : 

-         Les rails des trains sont le lieu pour se soulager pour le indiens : ne pas être surpris !

-         Attention, Ne pas sortir le soir !

-         Eviter de se faire masser la nuque là-bas !

 

Anglais : 

-         Pour ce quoi est de l’anglais, il est préférable d’avoir un bon niveau, pour cela, il faut que nous écoutions et lisions un maximum l’anglais (films, livres, radio…)

-         Pour cela, voila deux adresses : http://www.bl.uk/learning/langlit/sounds/index.htlm ou http://accent.gmu.edu

Argent : 

-         Les salaires indiens vont de 15 à 50€ /mois /famille.

-         Bien garder en tête que pour la majorité d’entre eux, on ne représente qu’un « paquet d’argent ambulent ». On viendra donc toujours nous demander quelque chose. Il faut être ferme et respectueux.

-         Pour passer de l’euro à la roupie il faut diviser par 100 et multiplier par 2

-         Dans le monastère, la chambre pour deux est environ à 2.50 euros la nuit.

-         Il faut partir avec tout l’argent cash sur nous : ceinture cache billet à Nature et découverte (en ce moment sont en rupture de stock) à 9.95 euros pour tous les sous ; pochette en tissu autour du coup sous le tee shirt avec passeport et papier importants ; petite pochette autour du coup pour appareil photo et un peu d’argent.

-         Les chambres des monastères sont quand même sécurisées mais ne rien laisser de grande valeur dans la chambre.

-         A Delhi, changer l’argent pour deux jours

-         Changer l’argent à l’aéroport : pas plus de 50 € !

-         On peut ensuite changer à Bodh-Gayâ avec l’aide de Jeanne, et changer dans les commerces éventuellement.

-         A Londres, il y a un bureau de change

-         Attention, dans certains lieux tels que les temples, on demande 20 roupies pour pouvoir rentrer avec son appareil photo !

 

Déplacements : 

-         Les rickshaws (vélos qui portent disons jusqu’à 2 personnes, 3 maxi) peuvent être utilisés pour nos déplacements (2 ou 3 roupies apparemment)

-         De Gaya à Bodh-Gayâ : Jeanne nous récupère. Il faut une demi-heure.

-         Pourquoi ne pas acheter des vélos à notre arrivée et les laisser à l’école quand nous serons partis ?

-         Bénarès pour Agra : au fond à droite du quai : une salle est prévue pour les touristes, où on nous attend avec les billets. Ne pas rester sur le quai.

-         Devant la gare de Delhi, il y aura beaucoup de taxis

-         On peut sortir en ville avec un enfant pour nous guider. A ce compte là, on lui paye un Pepsi ou autre !

Dormir, manger : 

-         Pour dormir : Les guest house : on y retrouve un confort restreint

                                  Les monastères : plus de confort, et pas grand monde pendant le mois d’Août.

-         Il y a un monastère à deux kilomètres de l’école.

-         On trouve de l’eau minérale pratiquement partout, il faut simplement vérifier que la bouteille est bien fermée. Sinon : Coca Cola.

En Inde, si on dort dans un hôtel, on peut manger dans le restaurant de l’hôtel d’en face. 

-         Faire attention aux repas dans le train : sont immangeables : trop épicés !

-         On mangera beaucoup de bananes !

-         Si on mange des fruits tels que les pommes, etc. il faut les laver à l’eau minérale ou enlever la peau.

-         Le « tchaï » et le coca seront nos 2 boissons les plus consommées.

-         On ne pourra pas manger à l’école : A DEMANDER ! Il y a beaucoup de restos à Bodh-Gayâ !

-         Le « chomen » est un plat pas épicé et consistant.

-         On mange beaucoup tibétain.

 

 

Ecole-pensionnat : 

-         L’école n’est pas dans le centre ville

-         Des cours de danse indienne sont pratiqués dans l’école.

-         L’école possède 4 vaches et 17 chèvres.  

-         A l’école, les niveaux ne sont pas en fonction de l’âge mais du niveau scolaire

-         Il faut 2000€ pour construire une classe.

-         Il y a 20 handicapés à l’école. Ils apprennent la sculpture…

-         A l’école sont hindouistes en majorité. Jeanne les ouvre à autre chose. Ils étudient les textes sacrés. Jeanne, elle, est bouddhiste.

 

Jeanne : 

-         Le bureau de jeanne est à côté du monastère.

-         Jeanne a 69 ans !

-         Jeanne a 60 indiens avec elle pour l’aider.

 

 

Généralités sur Inde : 

-         Etat du Bihâr a un fort taux de criminalité.

-         Dans les temples, il y a beaucoup de touristes bouddhistes du Sud-est Asiatique mais peu d’Européens.

Projet d’animation : 

-         Pourquoi pas faire une collecte de crayons de couleurs ? (médocs ?: se faire prescrire des médocs supplémentaires)

-         Pourquoi pas leur apporter des gommettes ou stickers ?

-         Polaroïd : à réfléchir !!

Religion : 

-         Kali : déesse créatrice.

-         Shiva : cobra autour du cou

Etre bien renseigner sur le Bouddhisme : 4 principes de base : *la conscience de la souffrance, *l’origine de la souffrance, *il existe un remède à la souffrance, *arriver à la non souffrance. Bouddha est resté 12 ans et 7 jours dans sa grotte. 

Santé : 

-         Valérie a fait vacciner son fils Bastien contre la typhoïde seulement.

-         Un médicament conseillé : Bion Voyage : 2 avant départ, puis 2/jours et 2 après le retour. Mais il est cher : 16€ la boîte. Il régénère la flore intestinale et évite la turista.

-         Prévoir aussi antibiotique à spectre large, antalgiques, médoc pour en cas de diarrhée.

-         A Bodh-Gayâ, il y a un médecin.

-         Peut-être avoir une seringue avec nous dans la boîte à pharmacie ? 

-         Se laver les dents à l’eau minérale.

-         Il faudra acheter en grande quantité du gel hydro alcoolique.

Savoir-vivre, culture : 

-         On ne se sert pas la main, mais on joint les mains au niveau de la poitrine et on se penche en avant.

-         Le Bindi est le rond souvent rouge que les indiens se mettent entre les yeux. On peut en acheter un peu partout. Si on nous met le Bindi, c’est qu’on nous béni.

-         Les enfants aiment être pris en photo mais il faut leur demander. Il faut toujours demander pour prendre un adulte en photo. Et pourquoi pas donner une pièce.

-         Les vaches sont sacrées, ainsi que les singes : s’en méfier !

-         Dans le temple, on enlève ses chaussures (attention à ne pas se les faire voler comme dans slumdog millionnaire !)

 Semaine de découverte:-         Rajgir : 

*                  Juste au dessus de Bodh-Gayâ

*                  On y retrouve un stupa érigé par les japonais et des sources chaudes…

 

-         Nalanda : 

*                  Juste au dessus de Rajgir

*                  On y retrouve un téléphérique, un énorme stupa, une dizaine de monastères…

*                  Rajgir et Nalanda à faire en 1 journée.

 

-         Bénarès : 

*      Bénarès s’appelle aussi Varanasi.

*      Le Gange y passe

*      Il y a un train de Gaya à Bénarès

*      Il y a un hôtel sur le bord du Gange où les routards se retrouvent : ambiance très simpa, on y retrouve tranquillité et sécurité. Il s’appelle le Ganpati Guesthouse (p 372 du guide du routard). 800 roupies la chambre avec vue sur le Gange, je crois. Pour y accéder, il faut demander aux enfants (100 roupies) car on n’y accède pas en voiture. Il faut demander le Mir Ghât.

*      A Bénarès, les gens y vont pour y mourir afin de mettre fin aux multiples réincarnations et d’atteindre ainsi le nirvana.

*      C’est la ville de Shiva : très sacrée. 

*      C’est aussi une ville dangereuse due à la misère (mais il faut y aller sans peur)

*      Puja : prière de 1h30 tous les soirs à 18h00 où 7 prêtres sont présents

*      Faire un tour en bateau.

*      78 gatt (marches d’escaliers) à Bénarès

*      Ne vraiment pas sortir le soir à Bénarès

*      Réserver dès maintenant l’hôtel de Bénarès.

*      Aucune photo possible des crémations !

-         Agra : 

*                Ville du Taj Mahal, s’appelle aussi Taj Ganj

*                Train de Bénarès à Agra. Voyage la nuit : on dort sur nos sacs pour ne pas se les faire voler. Attention à ne pas rater l’arrêt !

*                Loger au sud du Taj Mahal, dans le quartier Taj Ganj.

*                Attention : le Taj Mahal est fermé le vendredi. Les livres et jeux y sont proscrits.

*                Il est bien de visiter le Taj Mahal tôt le matin quand il n’y a pas grand monde.

*                15 € environ l’entrée du Taj Mahal.

*                Prendre des rickshaw pour faire le tour du Taj Mahal.

*                Taj Mahal construit par l’empereur moghol Shâh Jahân.

*                Il faut voir le fort rouge. On y trouve des guides anglais.

*                Réserver dès maintenant l’hôtel d’Agra

*                Balades en calèches possibles à Agra.

-         Delhi 

*                Delhi s’appelle aussi Paarj Ganj

*                Attention : bureau des touristes à la gare routière : ne pas se faire avoir, la police est parfois de mèche avec les indiens qui veulent tirer partie de la naïveté des touristes : être ferme. L’office de Tourisme est en haut des escaliers, il faut oser passer sous la bande rouge par exemple. Ne pas hésiter à donner un pourboire à l’Office de Tourisme.

*               
La Grande mosquée, temple lotus qui est oecuménique

Découverte culturelle, le périple : 

-         On peut essayer de ramener des feuilles de l’arbre de
la Bodhi.

-         Le grand temple de Bodh-Gayâ : le temple de
la Mahabodhi est classé patrimoine mondial Unesco.

Laisser un commentaire