Compte rendu de la réunion parents du 22/10/09

Sont présents : tous les Compagnons, un ou deux parents de chaque Compagnon, Marine et Barth, et M Jeannin.

 But de la réunion : présenter notre projet, écouter les questions et appréhensions, pour pouvoir en tenir compte, être sûr que chaque parent pourra nous soutenir, que nous pouvons continuer ce projet.

Nolwenn présente le projet point par point accompagnée par le diaporama de Sylvain : 

  • Pourquoi l’Inde ? 

(Envie partagée pour la région de l’Asie du Sud Est au départ,envie de ne pas se conformer forcément à l’idée humanitaire égale Afrique…)

  • Présentation de la région. 

(Au Nord Est de l’Inde, dans la région du Bihâr, à Bodhgaya, plus près de Calcutta que de Delhi…) 

  • Présentation de l’association Jeanamitabh Welfare Trust

(Présentation de la fondatrice de l’association Jeanne PERE ayant reçu la médaille du mérite indienne en avril 2009, ayant rencontré le Dalaï Lama, travaillé avec mère Teresa… Nous demandons au Consulat la fiabilité de l’association). 

  • Présentation du projet d’animation

(Nous avons envoyé un mail à Jeanne PERE dans l’espoir qu’elle nous explique plus en détail les missions d’animation ou autre qui nous seront confiées sur place, en attente de réponse, nous ne pouvons pas encore répondre à toutes les questions concernant ce point. Nous savons seulement que les enfants ont cours le matin et font des activités sportives ou professionalisantes l’après-midi.) 

  • Point financier

(Présenté par Nastasia et David, à voir ci-joint) 

Compte rendu de la réunion parents du 22/10/09 dans compte-rendu reunion xls budget inde

  • Point médical soutenu par M. Jeannin

(Point vaccin : Revaxis, hépatite A conseillé, hépatite B éventuellement (le 1er vaccin dure 1an, le 2ème dure 10 ans et est à faire 6 mois après), typhyra (typhoïde) valable 3 ans, DTP, fièvre jaune… Il est conseillé d’étaler la prise de vaccin ! Il y a aussi des cachets à prendre pour le paludisme. Il faudra lire le bulletin épidémiologique de 20 pages qui parle des maladies des voyageurs. Demander aux mutuelles pour aide financière éventuelle. Et bien sûr se faire une trousse de secours solide avec augmentin, antalgique, antistaminique, anti diarrhée …) 

  • Intervention de Barth et Marine sur les échos reçus du projet à Belley et sur leur ressenti sur notre projet

(Retour positif du camp de Belley par la maire, le président du centre social, etc. De plus eux voient notre projet solide et fiable, insiste sur le fait que le mouvement scout encadre ce genre de projet, ainsi, ils ne nous laissent pas partir si il y a une seule faille…)    

       Ensuite, gros point questions, remarques des parents: 

  • Demande à ce qu’on se renseigne correctement sur la mousson, sa période, son importance dans la région, les risques que cela représente… 
  • Sont rassurés s’il y a l’aval du mouvement. 
  • La destination est loin, donc chère. > Nous présentons les prix des trajets en avion et finalement cela ne représente pas un total aussi gros que celui attendu. 
  • Il faut que nous arrivions à nous organiser pour pouvoir tout faire: travail d’école et projet. Cela passe peut-être par des sacrifices au niveau des sorties notamment en Décembre durant les papiers cadeaux ?! 
  • Appréhension liée au fait que la destination est loin donc les parents se voient incapables d’intervenir en cas de problème en Inde. > Nous comprenons et expliquons qu’il y a l’assurance rapatriement que nous payons 50 euros, organisée par le mouvement scout. 
  • Comment nous organisons nous pour le trajet entre Delhi et Bodhgaya ? > (Trouver un partenaire sur place avec l’association, ou avec le mouvement scout en Inde ?!) Nous ne savons pas encore. 
  • Comment financer le projet, il nous reste 4000 euros à trouver, cela semble beaucoup ! > Nous sommes en train de remplir les dossiers de subvention au niveau local: « concours jeunes talents », « envie d’agir » par le crédit agricole; au niveau de la région: « aide aux projets citoyens », « passeport solidarité »; au niveau du ministère des affaires étrangères et au niveau européen: « jeunesse en action ». De plus, nous comptons sur 600 euros au Breuil en avril,  bien sûr sur les papiers cadeaux réalisés à Cultura Givors, et à Carrefour Francheville, sur la vente de brioches, le 8 décembre ? etc. 
  • Quand faut-il acheter les billets d’avion ? Pas avant le 6 mars (date du pépi) ? avant le 1er janvier, date où augmentent les prix ? 
  • Organiser un autre repas en mars ? à 5 c’est juste ! > Nous compterons sur l’aide de nos proches. 
  • Pourquoi le mois d’août ? >David est en stage en juillet, et d’autres travailleront en juillet, de plus Nolwenn aura tout juste fini de passer le bac, et les dates d’oral peuvent s’étendre sur juillet. 
  • Mme Arlin connaît une dame étant partie en Inde. Elle nous a donné ses coordonnées pour qu’on l’appelle. 
  • Problème des vaccins: faut-il vraiment tous les faire ? que risque-t-on à ne pas les faire ? etc.  > si on ne veut pas faire le ROR , il faut faire une recherche d’anticorps qui coûte cher. Chaque vaccin n’est pas obligatoire, mais certains sont plus conseillés que d’autres. Il faut que nous nous renseignons chacun de notre côté concernant les prix, etc. 
  • Attention à ne jamais partir seul ou même a deux ! 
  • Mendicité: qu’accepter ? que donner ? que ne pas donner ? > Notre but n’est pas d’apporter une aide financière. 
  • Se promener avec le foulard ? 
  • Echange avec la famille en France : A quelle fréquence ? Comment (téléphone, message, mail…) ? > Tous les jours ou tous les 2 jours, à voir. Les mails seront sans doute le meilleur moyen de communication. Passer le portable de nono à l’international pour qu’on puisse laisser un message (chaque jour ?!) comme on a fait cet été à Belley. 
  • A propos de la semaine touristique: il faudra qu’elle soit très détaillée à l’avance. 
  • Il serait bien de contacter la paroisse, un curé sur place, de voir avec les jésuites sur place. Père Séraille à contacter ? 
  • Il faut donc : un bon contact avec l’association, verrouiller la semaine touristique, trouver quelqu’un pour nous chapoter sur cette période… 

         Remarques : 

  • Il ne faudra pas toucher aux animaux 
  • Emporter de la crème solaire, crème moustique… 
  • Voir le site météo à l’avance 
  • On ne boira sûrement que du coca 
  • Les parents peuvent aller sur le site sgdf pour en savoir plus par rapport au mouvement. 
  • Les parents de Marine sont partis 2 semaines en Inde et ils communiquaient par textos avec
    la France. 
  • Nous pouvons trouver des contacts en Inde grâce à Facebook. 
  • LAINE : vont en Inde régulièrement (« objet de curiosité »). 

         Avis des parents quant à notre projet à la fin de la réunion : nous laissent partir: oui, peut-être ou non, pas du tout. 

  • Parents de Sylvain : le côté financier leur semble jouable, l’équipe est soudée…  : Oui, peut-être.
  •   Parents de Nastasia : les parents ont quand même peur, mais le côté financier semble plus carré qu’avant, le billet d’avion n’est finalement pas si cher. Il faut que nous ayons plus d’informations au niveau de l’association, que nous ayons des contacts français là-bas. Son père est plus motivé qu’avant. Voit que au fur et à mesure des années nos projets grandissent et se demande jusqu’ou ca va aller ?!  > le projet compagnon est l’aboutissement de toutes nos années scouts, après nous serons sûrement chefs ! : Oui, peut-être. 
  • Parents de David : Sa mère est plus rassurée du fait de l’aval du mouvement, petite crainte pour le budget. Il faudra voir avec le père de David car il n’est pas pour l’Inde (à cause du budget principalement). : Pour elle c’est un: Oui, peut-être.         
  • Parents de Nolwenn : Sa mère sent en nous une forte envie de réaliser le projet, pense que maintenant il faut nous suivre, elle apprécie l’encadrement et pense que ce serait bête de tout arrêter maintenant. Elle trouve ca bien d’avoir un interlocuteur là-bas. Le père de Nolwenn est de son avis ! : Oui, peut-être. 
  • Parents de Coralie : Sentent l’équipe bien soudée, ils font confiance. Légère appréhension niveau budget. : Oui, peut-être.

         Bilan de la part des Compagnons: 

  •  Sylvain : est très motivé, pense que les projet l’aidera dans sa vie future…
  • Nastasia : pense que c’est un projet à vivre, elle a cette envie d’humanitaire qui la tente depuis toujours, elle garde des très bons souvenirs du camp à Belley à 5 et veut continuer dans cette voie.
  • David : est très motivé, est conscient qu’il met moins de temps dans le projet que d’autres, mais pour lui le projet passe avant tout (…enfin après les cours bien sûr!). Pour ce qui est de sa moyenne en anglais, il va essayer de la maintenir à 11 (objectif que nous nous sommes fixé). Il a des appréhensions lui aussi mais c’est normal.  
  • Nolwenn : Ne réalise pas trop tout encore, est « au taquet » !, pense que la réunion a dissipé des doutes pour beaucoup de personnes, dont elle.
  • Coralie : pense que c’est l’occasion ou jamais de réaliser un projet pareil, est très motivée, aime son équipe, pense que ca l’aidera pour ses études, en a envie depuis longtemps. 

Laisser un commentaire